07 janvier 2006

Un extrait de mon livre

Lettre 1 – Un palais des mille et une nuits  octobre 2000 Le sais-tu, Nathanaël, le rêve est la voie royale de l'inconscient, celle qui permet d'entrer par la grande porte, une porte monumentale. Les lapsus et les oublis de noms en sont la porte dérobée. Par cette petite porte, les curieux peuvent ainsi se glisser, incognito, sans se faire remarquer, dans ce merveilleux palais des mille et une nuits que constitue l'œuvre freudienne, palais édifié en hommage à l'inconscient. Je ne prétends pas, Nathanaël, être... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 14:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]